COMPOSITIONS





(mise à jour : 14 février  2013)

ŒUVRES MUSICALES

de

  Robert Patrick Girard

 

Des chants anciens (vieux cantiques ou chants de folklore) de notre patrimoine religieux

et en annexe d’autres œuvres originales  

 

 

Le cantique : AVE MARIS STELLA (traditionnel),    pour contrebasse et orgue  (10 juillet 2006)

                                                                                                                                                     [52 mesures / DURÉE : 2’30]

                       AVE MARIS STELLA (traditionnel),    pour saqueboute (trombone) et orgue  (2006)

                         Création par  Gary Nagels saqueboute                                                              [52 mesures  / DURÉE : 2’30]

 

                       AVE MARIS STELLA (traditionnel),    pour alto et orgue   (2007)

                       Création 19 août 2007 par Chantal-Masson-Bourque                                           [51 mesures / DURÉE : 2’20]                                            

 

Le cantique :   AVE MARIS STELLA (Ier Air – autre mélodie)   pour soprano et orgue   (2005)

                           Extrait du Recueil « Cantiques et chants religieux » Maison de  L’Ange Gardien, Boston (1893) 

                           *Version  révisée juillet 2007                                                                             [81 mesures / DURÉE : 2’50]

 

                          AVE MARIS STELLA (Ier Air – autre mélodie)   pour clarinette et orgue  (2005)   

                          Création avec Stéphane Fontaine clarinette                                                       [75 mesures / DURÉE : 2’33]

 

                        AVE MARIS STELLA (1er air  )  pour trompette et orgue  (2007)

                        *Version  pour trompette et orgue – juillet 2007 – création par  Benjamin Raymond

                      [81 mesures / DURÉE : 2’33]

 

 

Le cantique :   BEAU CIEL  pour voix d’alto ou baryton  et orgue  (2004)

                        *version pour voix d’alto, orgue en SOL ou en MI  (22 sept. 2004)                    [48 mesures/ DURÉE : 1’30]

 

                     BEAU CIEL  pour Ténor, flügelhorn et orgue (2004)

                        Révisée en juillet 2007. Interprêtes : Guy Lessard ténor, Michel Mathieu flügelhorn

                                                                                                                                                       [48 mesures/ DURÉE : 2’00]

 

                          BEAU CIEL   pour alto (corde) et orgue  (2004)

                        Création avec Chantal Masson altiste – 1 sept. 20014 – en SOL                         [48 mesures/ DURÉE : 2’00]

 

                        BEAU CIEL   pour flûte et hautbois et orgue   (2010)  

                        Création le 4 juillet 2010 avec Sylvie Leprohon flûte et Stephen Robinson hautbois (Australie).

                        dans le cadre de la Messe Estivale à St-Dominique à Québec                              [48 mesures/ DURÉE : 3’00]

                        Note : mise en place difficile – demande de bons instrumentistes

 

 

 Le cantique (folklore)   CREDO DU PAYSAN (G. Goublier)  pour basse, 4 cors et orgue  (2006)

                        *version pour voix de  basse, 4 cors et orgue

                        Création 13 nov. 2006 avec J-Clément Bergeron basse et l’ensemble de cors du conservatoire

                       (Guy Carmichael dir.) et orgue.                                                                             [33 mesures/ DURÉE : 2’10]

  

 

Chant liturgique : GETHSEMANI    pour quatuor à cordes   (2009)                               

                          Version du 27 août 2009.                                                                                    [25 mesures/ DURÉE : 1’10]

 

 

Folklore :          IL FAUT CROIRE AU BONHEUR, composition d’Eugène Lapierre 1941      (2005)

                         *version pour chœur, violon obligé (Martin Lesage), Chœur mixte, contrebasse et orgue  

                          Note : très belle mélodie de Lapierre; partie importante  au violon et à la c-b   [71 mesures/ DURÉE : 2’20]  

 

 

Le cantique :    JE METS MA CONFIANCE (musique C.E Panneton)  pour soprano, violon et orgue

         Création dans le cadre de la Messe estivale  (2009) par Carole Cyr soprano et

                          Mélanie Charlebois violon. Versions en LA min / LA – aussi en Sib min / Sib )

                                                                                                                                     [63 mesures / DURÉE : 2’26]

                     JE METS MA CONFIANCE (musique C.E Panneton)  pour violon et orgue

                       Création par Nicole Trotier violoniste (27juin 2010)                                         [63 mesures / DURÉE : 2’26]

 

                    JE METS MA CONFIANCE (musique C.E Panneton)  pour trombone et orgue (en LA)

                    Version d’avril 2010 – création Gary Nagels trombone et Hélène Panneton ? à Montréal

                                                                                                                                                    [63 mesures / DURÉE : 2’26]

Le cantique :  JE VOUS SALUE MARIE,   pour 1 soprano, violon et orguemusique de l’abbé J. Louis  (2004)

                       Création :  avec Carole Cyr sopano, Pascale Giguère violon, le 29 août  2004  

                                                                                                                                                   [49 mesures / / DURÉE : 2’40]

                         Note : exécuté à plusieurs reprises - en mai 2007, au Palais Montcalm à l’occasion du Palmarès annuel

                         du CMQ avec le choeur des jeunes du CMQ dirigé par Louise Delisle-Bouchard - également l’organiste

                         Jacques Boucher de Montréal et autres artistes l’ont ajouté à leurs programmes. La partie de violon

                         au-dessus du chant est fort expressive et envoûtante.  

                                                                                                                    

                          JE VOUS SALUE MARIE   pour soprano, alto, violon et orgue  en LA  (2005)

                          Création 3 août 2005 avec Claire Pascot soprano, Michèle Motard, Simon Boivin violon et le compositeur 

                          Note : disponible dans d’autres tonalités                                                           [49 mesures/ DURÉE : 2’40]

 

                          JE VOUS SALUE MARIE   pour chœur, violon obligé, contrebasse, orgue   (2012)

                          *version du 6 juin 2012, dédiée à Mikeline R. /   Création à l’occasion de la Messe Estivale

                           à St-Dominique du  24 juin 2012. L’ensemble  (12 chanteurs professionnels) était sous la direction de

                           Richard DUGUAY. Également au programme La Messe Québécoise de P. Houdy. La partie violon solo  

                           était assurée brillamment par Martin LESAGE et François GUILBAULT à la contrebasse.

                                                                                                                                        [55 mesures / DURÉE : 4’00 environ]

 

Le cantique :     J’IRAI LA VOIR UN JOUR ou « Bye, Bye ma Ly » pour quatuor à cordes , sans orgue   (2004)

                          Création :  à l’occasion des funérailles de mon épouse Lisette Caron-Girard portant

                          le titre « Bye, Bye ma Ly » / Création 8 mai 2004 avec :  Brett Molzan et Michiko Nagashima violons,

                          François Paradis alto, Leslie Snider violoncelle.                                                              [73 mesures / DURÉE : 3’42]

 

Le cantique :     J’IRAI LA VOIR UN JOUR  -   pour Quintette de cuivres  , sans orgue   (2006)

                          * version 2006 et nouvelle version en 2009 -  Création : Quintette de Cuivres de  l’OSQ             

                            Note : plutôt lent, méditatif / les double-croches peu agitées, comme une plainte              [33 mesures/ DURÉE : 2’00]

 

 

Le cantique :     LE VOICI L’AGNEAU SI DOUX,    pour contrebasse et clavier   (juillet 2005)

                          Révision et création à venir?                                                                               [45 mesures/ DURÉE : 2’15]

 

                      LE VOICI L’AGNEAU SI DOUX  pour guitare et orgue - (2007)      

                         Écrit le 29 juillet 2007 –création par Miodrag Zerdoner, guitariste         [80 mesures/ DURÉE : 4’20]

 

                         LE VOICI L’AGNEAU SI DOUX  pour marimba et orgue - (2005)                             

                         *version de juin 2005 avec Anne-Julie Caron – marimba                          [46 mesures/ DURÉE : 2’03]

                         *Autre version  24 juin 2008 avec Mathieu Pouliot dans « 12 Heures en musique »      [46 mesures]

 

                         LE VOICI L’AGNEAU SI DOUX  pour 2 euphoniums, tubas et orgue

                      Création le 8 août 2012 par l’ENSEMBLE TUBAS DE PAGE – l’œuvre leur est dédiée.

                         Audrey Boivin-Laframboise (tuba) dir., Maxime Dubois et Nicolas Bonenfant euphoniums

                         Maxime Morissette tuba et R.P.G à l’orgue

                         Note : version très originale avec alternance avec l’orgue (souvent en 4’pieds)

                                                                                                                                                      [55 mesures / DURÉE : 2’26]

  

                          

 

Le cantique :     LOUONS LE DIEU TOUT PUISSANT    pour quintette de cuivres  (sans orgue)

                          * version pour Quintette de cuivres créée le 8sept 2005 par l’Ensemble de Cuivres de l’OSQ   

                                                                                                                                                     [92 mesures / DURÉE : 3’10]

Le cantique      O SALUTARIS HOSTIA  pour chœur à 4 voix avec accompagnement d’orgue  (2004-2005)

                         Création par l’Ensemble Claude Gosselin, 26 juin 2005                                    [32 mesures/ DURÉE : 2’10]

 

                      O SALUTARIS HOSTIA, chant liturgique très connu, en latin - (2007)

                         * version pour voix de soprano et alto et orgue  (23 août 2007)               [48 mesures/ DURÉE : 2’20]

                         Interprètes : Claire Pascot soprano et Hélène Rioux mezzo-soprano

 

 

Le cantique :    PÉLÉRINAGE AU SANCTUAIRE DE MARIE ou C’EST LE MOIS DE MARIE

                         (même mélodie que le cantique C’est le mois de Marie)  pour flûte et orgue   (2006)

                        * Création dans le cadre de la Messe estivale à St-Dominique avec Richard Lapointe (2006)

                        Note : assez fantaisiste pour la flûte et l’orgue                                                    [43 mesures / DURÉE : 2’20]

 

                        PÉLÉRINAGE AU SANCTUAIRE DE MARIE ou C’EST LE MOIS DE MARIE  (2012)  

                    pour  2 violons et orgue      

                    * Création le 1 juillet 2012 par Simon Boivin et Benoît Cormier violoniste et orgue

                       Note : nécessite de bons violonistes, souples,                                                       [44 mesures / DURÉE : 2’30]

 

 

Le cantique (folklore)  PRIÈRE EN FAMILLE , pour quatuor vocal (voix égales) a cappella  (2005)

                         * version pour quatuor vocal - a cappella  - création 2 août 2005 par Richard Duguay,

                           Philippe Gagné, Dominique Gagné ténors,  Robert Huard basse           [31 mesures/ DURÉE : 1’40] 

                                                          

 

Folklore :          NOTRE-DAME DU CANADA ou REGARDE AVEC  AMOUR,  (mus. :  l’abbé P. Chassang)

                          pour violon solo  et accompagnement à l’orgue (ou piano)     (2005-2008)

                       * Révisions de 2005 à 2008 – Daren Lowe, Geneviève Ouellet, Martin Lesage violonistes

                          Note : partie très importante au violon, assez virtuose,                                      [79 mesures/ DURÉE : 4’50]

 

                          NOTRE-DAME DU CANADA  pour contreténor, saqueboute et orgue.  ( juin 2007)

                          Création 1 juillet 2007 à St-Dominique avec Louis-David Bédard contreténor,

                       Gary Nagels saqueboute et RPG.                                                                   [65 mesures/ DURÉE : 3’10]

             

 

Le cantique :   SOUS LE FIRMAMENT  pour violon et harpe  (2012)

                       * Version pour violon et harpe (sans orgue) 26 août 2012 par Isabelle Fortier harpiste et

                       Jany Fradette violoniste –                                                                               [54 mesures / DURÉE : 2’40]

                             Note : dédiée à ma sœur Gloriette et à mon beau-frère Armand pour leur 50e anniversaire de mariage.

 

Le cantique     TOTA PULCHRA ES (en latin)  pour  voix égales  (hommes) - sans orgue  (juin 2009)

                                                                                                                                                      [33 mesures / DURÉE : 2’00]

                         TOTA PULCHRA ES      pour  violoncelle et orgue -    (2005 et 2009)

                          * Version 2005 – création Leslie Snider violoncelle et orgue                          [33 mesures / DURÉE : 2’00]

 

                          *Version révisée août 2009 – création Johanne Perron violoncelliste              [52 mesures / DURÉE : 2’50]                                                     

                           Note : assez fantaisiste, avec groupes irréguliers, détachés, passages en clef de Sol, etc

 

Hymne              SALVE REGINA (Hymne particulier aux Pères Dominicains)  pour 2 flûtes et orgue (2010)

* Version pour 2 flûtes et orgue – création 8 août 2010 à l’église St-Dominique à Québec.

                          Avec  Dominique Soucy (Chicoutimi-New-York)  et  Joseph Piscitelli (New-York)  flutes,

                          Rachel Martel à l’orgue.

                          Note : alternance de mesures 6/8, 8/8, 10/8, destinée à épouser le rythme grégorien dominicain;

                          – interprétation souple et un peu libre, sans excès; pour de bons instrumentistes;

                                                                                                                                                    [65 mesures / DURÉE : 4’00]

 

Le cantique :     VIVE SAINTE-ANNE , pour la fête de Ste-Anne le 26 juillet    (2006)

                          Pour  saqueboute ou trombone et orgue – 22 juillet 2006 Gary Nagels  

                                                                                                                                                      [35 mesures/ DURÉE : 2’00]

 

                          VIVE SAINTE-ANNE  pour violon et orgue    (juillet 2007)

                          Création le 22 juillet (Messe estivale à St-Dominique) par Jany Fradette violon [35 mesures]

                          Note : violon assez virtuose, parfois style cadentiel                      [35 mesures / DURÉE : 2’15 sans reprise]

 

                           VIVE SAINTE-ANNE  pour soprano, contrebasse et orgue  (juillet 2010)

                           Création le 25 juillet 2010. Artistes :  Hélène Guilmette soprano, François Guilbault

                        contrebasse et orgue.                                                                               [35 mesures/ DURÉE : 2’00]

 

Le cantique :     VOUS ÊTES BELLE, Ô VIERGE IMMACULÉE – Musique de J.H. Knecht – 1752;   (2006)

                          * version pour cor et orgue (3 sept. 2006). Artiste :  Julie-Anne Drolet (OSQ) corniste    

                          Note :  belle version, sublime beauté, caractère profond, allemand – le cor commence seul

                                                                                                                                         [65 mesures/ DURÉE : 2’25]

 

 

N.B. les accompagnements à l’orgue peuvent convenir au piano. La plupart des « vieux cantiques » ont été créés dans le cadre de la MESSE ESTIVALE À SAINT-DOMINIQUE avec le compositeur R.P. Girard, organiste-titulaire.  Leurs durées se situent entre 3 et 4 minutes en moyenne. À la demande de paroissiens et paroissiennes, nous avons pris l’habitude de faire entendre un « vieux cantique » en post-communion.

                                                                                             

 

 

 

 

Autres arrangements ou compositions de Robert Patrick GIRARD

Des œuvres parfois profanes mais plusieurs à texte religieux

 

HYMNE À L’AMOUR (Piaf)  version pour 2 violons, violoncelle et orgue    (5 août 2009)            

                                                                                                                                                      [49 mesures / DURÉE : 3’40]

 

MÉDITATION  sur le Psaume 118     pour contrebasse et orgue    (2002)   

Création par Jean Michon contrebassiste (OSQ), le 28 juillet 2002                                 [23 mesures / DURÉE : 2’30]

 

 

ÉTUDES POUR DEUX GRAVES  sur le mode pentatonique  pour contrebasse et pédalier d’orgue  (1996)

Création  septembre 1996 avec Dominique Girard contrebasse,  au Conservatoire de musique du Saguenay.

Thème de base sur l’air traditionnel :  « Ce n’est qu’un aurevoir »                                             [40 mesures / DURÉE : 2’30]

 

 

JUBILATO DEO OMNIS TERRA -  Motet pour trois voix de basses et orgue   (août 2000)

Dédié à Madame Geneviève Talbot, présidente et fondatrice de la Messe Estivale à Saint-Dominique à Québec.

 

Réunion de deux textes : Ego clamavi quoniam exaudisti me Deus. Inclina aurem tuam et exaudi verba méa. Traduction : Je vous invoque parce que vous m’écoutez  Ô Dieu.  Inclinez l’oreille et écoutez mes paroles

(extr. du 22e dimanche après la Pentecôte, post-communion) et  Jubilate deo omnis terra. Psalmum dicite nomini ejus. Date gloriam laudi ejus!  Traduction : Chantez à Dieu, toute la terre. Dites une hymne à son nom. Donnez de l’éclat à la louange!   (extr  du 4e dim. Pâques – Introït).    

         

Création le 11 mai 2001 à l’église St-Dominique. Voix de basses (ou baryton) : Michel Cervant, Robert Huard et Mario Tremblay. Orgue parties importantes en solo. Atmosphère grave, tout à fait particulière mais également rebondissante – la joie y est présente malgré la profondeur des voix.  Il existe un bon enregistrement de cette soirée.       

                                                                                                                                                   [172 mesures / DURÉE : 6’10]

 

 

Des compositions originales pour  chœurs et instruments

 

                                                                                                                                                                               

LA SAINT-DOMINIQUE    *Il existe deux versions de LA SAINT-DOMINIQUE, la première écrite en 2001 pour petit ensemble et une deuxième version (basée sur la version de 2001) pour grand  orchestre symphonique avec chœurs, dont la création a eu lieu en mars 2011. 

 

LA SAINT-DOMINIQUE  (version 1)  pour ensemble vocal de voix d’hommes, quatuor à cordes, clarinette solo, contrebasse, percussion et orgue.   (2001)                                    [113 mesures / / DURÉE : 3’24]

 

 

Version du 11 mai 2001. Interprètes : Les Chanteurs de St-Cœur-de-Marie sous la direction de Claude Gosselin, Catherine Dallaire violon 1, Julie Tanguay violon 2, Simons Jacobs alto, Christophe Lobel violoncelle, Marie Picard clarinette-solo, Christian Dubois percussions et le compositeur.

 

Thèmes utilisés : Intro (fragment du Te Deum grégorien), un Alleluia original et le chant  Au sein de ton église  adopté par les Pères Dominicains. Ce chant porte également un autre nom français  Chante Seigneur mon âme. Il est extrait d’une mélodie du Psautier anglais  « Praise my Soul The Lord of Heaven » de John Goss (1800-1880). 

Création : au Grand Concert , le vendredi 11 mai 2001 à l’occasion du 75e anniversaire de la paroisse St-Dominique. (… Arrivés à Québec en 1873, ce n’est qu’en 1906 que les Dominicains furent admis à Québec » (Jean Martel, journal LE SOLEIL, 2 mai 2001)  - Un concert qui se voulait un hommage au Père Jacques Marcotte o.p. curé et à tous les frères prêcheurs Dominicains.

 

Note : (…) célébrations marquées par ailleurs de belle façon par la création de deux  nouvelles œuvres du compositeur et organiste Robert Patrick Girard  [Richard Boisvert, Journal LeSoleil, 14 mai 2001] .

Le motet pour trois voix de basse JUBILATO DEO OMNIS TERRA fut créé au même concert (voir ci-haut, au nom JUBILATO…).  Il existe de bons enregistrements de ces œuvres.

                                                                                                                                                 

LA SAINT DOMINIQUE * (version 2)  - pour grand Orchestre Symphonique et chœurs   (mars 2011)

Création le 17 mars 2011 à l’église St-Dominique avec l’Orchestre Symphonique du Conservatoire de musique de Québec, les chœurs du Conservatoire et de la Chorale St-Dominique (environ une centaine de choristes)  sous la direction de Gilles Auger.

Note : dans le cadre des fêtes du 80e de l’ouverture de l’église St-Dominique de Québec en 1930.  

 

Orch : 1 flûte, 2 hautbois, 1 clarinette solo, 2 cors, 2 trompettes, trombone, trombone-basse ou tuba, 3 timbales, percussions (marimba, caisse claire, gong, cymbales) et violons 1, violons 2, altos, violoncelles et contrebasse

Note : enregistrement fait par le conservatoire                                                                                        [114 / DURÉE : 4’26]

 

  

PSAUME 117  « Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie » (1988)

Pour grand chœur (4 à 6 voix parfois) avec orgue solo  

*Création en 1988 par le Chœur Amadeus de Jonquière sous la direction de Roch Laroche à

l’église St-Jacques d’Arvida, le 28 mai 1988.

                                                                                                                                                    [171 mesures / DURÉE : 5’30]

PSAUME 117  - Version révisée pour grand Chœur, orgue et ajout d’un quatuor à cordes

et d’un piano   (2000)                                                                                                  [169 mesures / DURÉE : 5’00]

 

*Création lors du Festival de musique sacrée de Québec  sous la présidence de Richard Verreault (a),

le dimanche 8 octore 2000 avec le Chœur Amadeus  sous la direction de Roch Laroche, le Quatuor Alcan, Janick Tremblay organiste et Céline Perreault pianiste.

(a) Richard Verreault, alors président du Festival à ce moment,  avait manifesté un grand intérêt à l’écoute

du Psaume 117.  

Note : Le PSAUME 117 a été interprété à plusieurs reprises au Saguenay et à Québec (11 juin 2000 à la Chapelle Historique Bon-Pasteur).  Note : les sopranos ont à qq. reprises, des Sib aigus…

 

 

 

PETITE MESSE FESTIVE à la gloire de Dieu   - (1988)

Texte Denis Gagnon o.p. / musique  R.P. Girard

Pour : chœur (4 à 6 voix parfois), 2 violons, glockenspiel ou célesta, percussion et orgue        

                                                                                                                                                 [385 mesures / DURÉE 16’20]

 

Création le 6 février 1988 à l’église St-Dominique dans le cadre du Carnaval de Québec et enregistrée par  la télévision de Radio-Canada et diffusée le dimanche 7 février 1988 à l’émission LE JOUR DU SEIGNEUR à 10h. Le chœur (une dizaine de voix) était dirigé par Guy Lavigne. Les musiciens : Jean-Luc Plourde et Pierre Ouellet violons, Martin Gravel clavier, André Morin percussions, R.P. Girard orgue.

 

La messe comprend  en textes français: un Gloria [80 mesures] / Psaume (Tu n’as qu’un mot à prononcer) [57 mesures]  un Alleluia original avec verset musico-syllabique [30 mesures] / Sanctus [43 mesures]/ Anamnèse [5 mesures] / Agneau de Dieu [37 mesures] / et la Communion  avec refrain du chœur  alterné d’épisodes instrumentaux à variations croissantes [163 mesures] – ce même refrain (mélodie différente du Psaume)  constamment répété par le chœur, sera repris comme chant de sortie (Tu n’as qu’un mot à prononcer / Et nous serons guéris, Seigneur tu n’as qu’un pain à partager / Et nous serons ton corps vivant).

 

Minutages (en détails)

- Gloire à Dieu ( refrains Gloire à Dieu repris 5 fois)  + 4 couplets (0’42) +  Seigneur prends pitié

   à l’intérieur du Gloria (avant le Refrain du 4e couplet : 00’33)                       [DURÉE du Gloire à Dieu : 3’35]

- Psaume (avec 3 versets)                                                                                         [DURÉE du Psaume : 2’10] 

- Alleluia (avec un verset libre, mi-parlé)                                                               [DURÉE de l’Alleluia : 1’20]

- Sanctus                                                                                                                      [DURÉE : 1’30] 

- Anamnèse                                                                                                                 [DURÉE : 00’20] 

- Agneau de Dieu                                                                                                       [DURÉE : 1’25] 

- Communion (Refrain repris au moins 6 fois / 4 variations instrumentales  [DURÉE : 6’00]

                                                                                                                                                   [DURÉE TOTALE : 16’20]

                                                                                                                                            

LES OFFRANDES  pour la fête de Saint-Dominique « Vers Toi Seigneur, mes mains s’élèvent »

pour trio vocal masculin et orgue

Création 8 août 1999 avec le Trio vocal Exaudio (Claude Bélanger ténor, Mario Tremblay baryton, Robert Huard basse) et Claude Girard organiste

                                                                                                                              [108 mesures / DURÉE : 3’22]

 

 

 

Autres œuvres avec VIOLON SOLO et ORGUE (ou piano)

 

 

PROPOSITION SYLKA    violon et orgue    (1997)

Pour le mariage de ma nièce Katleen et Sylvain –

*création  par la violoniste Julie Tanguay (OSQ), le 23 sept 1997 à l’église du Christ-Roi à Lévis;

Note : style romantique                                                                                                     [40 mesures / DURÉE : 2’30]                                                                                 

                                                                                                                                                                                  

 

TALNIS et l’Épopée d’amourMéditation pour violon et orgue    (2003)

Pour le mariage de ma nièce Chantal  et Denis – Granby, 10 mai 2003 –

* création par Andrée Azar violoniste, 10 mai 2003                                                 [43 mesures / DURÉE : 2’44]

« Tui lucent oculi / Sicut solis radii, Sicut splendor fulguris / Lucem donat tenebris. Ah! » (Carmina Burana)

« Tes yeux brillent comme un rayon de soleil, comme l’éclair fulgurant qui illumine les ténèbres » 

Note : style romantique et caractère un peu populaire.

 

(Autres œuvres avec VIOLON SOLO et ORGUE ou piano)

 

LA ROMANCE À GENEVIÈVE  pour violon solo et orgue   (2010-2011)

Pour le futur mariage d’une nièce –

Création le 26 juin 2011 par Martin Lesage violoniste – dans le cadre de la Messe Estivale à St-Dominique; *Dédiée à l’occasion aux parents de Martin, Gilles Lesage et la violoniste Liliane Garnier pour souligner leurs noces d’or.

Note : Assez vituose – fantaisiste avec au milieu un rappel d’un petit rigaudon, musique toujours présente lors des fêtes du Jour de l’An dans ma belle famille.                                                                                         [105 mesures / DURÉE : 6’00]

 

 

CADENCE POUR VIOLON :  pour le CONCERTO en DO de J. Haydn  - février 2007  

* Écrite à la demande de la violoniste Andrée Azar pour l’une de ses élèves.         

                                           [32 mesures + choix de 7 mesures supplémentaires pour une fin plus enlevée / DURÉE : 1’05]

 

RAPPEL :

Autres œuvres où le violon est important  - Voir les Vieux cantiques comme  : VIVE SAINTE-ANNE , JE VOUS SALUE MARIE ou l’extrait du recueil de folklore « La Bonne Chanson » : NOTRE-DAME-DU-CANADA (REGARDE AVEC AMOUR SUR LES BORDS DU GRAND FLEUVE.

 

 

 

 

AUTRES ŒUVRES VARIÉES

Quatuors à cordes, ensembles divers

 

CANTILENA - adagio  pour quatuor à cordes et harmonium   (1995)

D’après la musique de la Sonate pour orgue no. 11 de Josef  Rheinberger (1839-1901)

L’œuvre était dédiée à mon épouse Lisette Caron.

*Création par le Quatuor Alcan (Brett Molzan et Nathalie Camus violons / Luc Beauchemin alto / David Ellis violoncelle) et  RPG au conservatoire de musique de Chicoutimi  à l’automne (30 octobre ?)  1995 à l’occasion des « Concerts du Réseau FM Stéréo de Radio-Canada »  enregistré par la société Radio-Canada. Date de diffusion : 28 janvier 1996 à 13H30

Note : interprétation intense du Quatuor Alcan – beau  mélange avec le quatuor et l’harmonium.

 

                                                                                                                                                   [44 mesures / DURÉE : 5’37]

FANTAISIE  pour 8 cors et orgue  (2001, 2002)

Basée sur 2 thèmes : « Le fils du Roy s’en va chassant » folklore traditionnel  et « Chante Seigneur mon âme » (Praise my Soul The Lord of Heaven) John Goss (1800-1880). Partie d’orgue importante. Exercice d’écriture expérimentale amorçée en septembre 2001 et créée  le samedi 9 novembre 2002 à l’occasion de la traditionnelle « Messe de la chasse » à l’église St-Dominique par les classes de cors du Conservatoire de musique de Québec dirigées par Guy Carmichael. Il y a eu une deuxième version qui a été exécutée aux grandes orgues des Sts-Martyrs canadiens à Québec en janvier 2003.   

L’œuvre est encore à l’étude.                                                                                                  [168 mesures / DURÉE : 5’00]

 

                                                                                                                                                                            

KYRIE  no. XI (Orbis factor)  pour saxophone alto et orgue  (2008)

* version du 13 juillet 2008 avec Patrick Parent saxophoniste et RPG, à l’occasion de

la journée « Douze Heures en musique » du 24 juin 2008 à l’église St-Dominique de Québec.            

                                                                                                                                                   [40 mesures / DURÉE : 2’37]                                                                                                       

 

 

MÉDITATION (Offertorium)  pour percussions multiples et orgue  (1993)

D’après l’hymne Ave Maris stella – création le 6 juin 1993 avec André Morin          [70 mesures / DURÉE : 3’20]

 

 

OFFERTOIRE  Variations sur l’Ave Maris stella  pour percussion et orgue  (2011)

 pour percussions fines (peau grave, métal suspendu, cloche, wood blocks, cymbale) et petit orgue (positif par exemple)

* version du 16 août 2011 – création par Charles-Alexis Côté percussions et RPG   [59 mesures / DURÉE : 3’05]

 

 

 

ORGUÉMENT CUIVRÉ – Danse festive pour cuivres et orgue  pour quintette de cuivres et orgue  (1990)

Dédiée à mon père Adrien Girard organiste, chef d’harmonie municipale, pianiste accompagnateur. *Création 11 mars 1990 à l’église St-Laurent de Jonquière pour les Amis de l’orgue du Saguenay-Lac-St-Jean inc.

Le concert a été enregistré par Radio-Canada. Instrumentistes : Louis Larouche et Gilbert Blais trompettes, Michel Gingras corniste, Michel Blackburn euphonium.

 

Note : Basé sur l’hymne Salve Régina adopté par les Pères Dominicains. L’orgue y tient une partie

importante, de soliste (style un peu concertant)  alternant avec l’ensemble de cuivres.        [223 mesures / DURÉE : 6’11]

 

 

 

SÉQUEDILLE - extrait de l’Opéra Carmen   

pour Saxophone alto, Marimba, Saqueboute, contrebasse, piano et orgue  (2008)

 

*version du 3 juin 2008 exécutée à l’occasion des « DOUZE HEURES EN MUSIQUE » le 24 juin 2008 à l’église St-Dominique à Québec.

Instrumentistes :  Patrick Parent saxophone alto, Gary Nagels saqueboute, Mathieu Pouliot  marimba, Claude Girard orgue, Zbigniew Borowicz contrebasse et Robert Patrick Girard piano.        [178 mesures / DURÉE : 3’10]

 

 

 

 

ORGUE SOLO

Compositions ou arrangements originaux

 

 

ALLEGRETTO  -  d’après le 2e mouvement de la Symphonie no.7 de Ludwig van Beethoven   (2009)

* version pour orgue – janvier 2009 – créée lors des funérailles de l’ancien maire de Québec Jean Pelletier

                                                                                                                                                   [65 mesures / DURÉE : 3’00]

CHANT DU CALUMET DE LA PAIX    pour orgue et tambour améridien   (2011)            

* version 2011 basé sur un chant amérindien illinois rapporté par Louis Jolliet et le Père Marquette au retour de la

découverte du Mississipi (noté probablement par Jolliet qui était musicien. Il occupa le premier poste d’organiste attitré de la paroissiale de Québec.  R.P. Girard l’a transcrit et adapté pour orgue.                                                                                                                                                            

Réf : Nouvel album VICTOIRE…SUR LE TEMPS (2011) une production de l’Ensemble Nouvelle France et du Musée de la Civilisation.                                                                                                                                                 [DURÉE : 0’57]

 

                                                                                                                                                        

DEF RICERCARE pour orgue solo     (1989)

Création par RPG le 5 novembre 1989 à l’église de l’Assomption à St-Hyancinthe pour Pro Organo. Dédié à mon père Adrien Girard, organiste à l’église St-Patrice (1942-1978) et chef de fanfare à Rivière-du-Loup durant plus de vingt ans. Enregistré par Radio-Canada et diffusé en septembre 1990                                                   [161 mesures / DURÉE : 5’00]

 

 

LE SIÈGE DE QUÉBEC ou  LA BATAILLE DE QUÉBEC  pour orgue, tambour militaire et crieur  (2010)

La version originale était écrite pour piano -  dans une première étape par  Franz Kodsvara (Koczwara ?) et complétée par W.B. De Krifft. R.P. Girard en a fait une version pour l’orgue Richard du Musée de l’Amérique française.

                                                                                                                                                [160 mesures / DURÉE : 8’11]

Œuvres descriptives parsemées de phrases spécifiques comme  « le signal de l’attaque » ou « l’ascension des rochers par l’artillerie lourde » ou « la canonnade », etc. Dans la partition manuscrite, les textes sont en anglais.

Référence :  voir l’album L’ORGUE 1753   VICTOIRE SUR… LE TEMPS – une production de l’Ensemble Nouvelle-France et du Musée de la Civilisation de Québec  (septembre 2011).  Mario Brassard (crieur), R.P. Girard organiste, Charles-Alexis Côté tambour militaire.

Note :Reconstruction à l’identique de l’orgue français Richard (détruit en 1759) par le facteur québécois Juget-Sinclair (2009). Voir le site pour plus détails www.robertpgirard.com  ou celui de l’Ensemble Nouvelle-France.                                                                                 

 

 

 

L’ITE MISSA EST  « … puis le vent se mit à danser avec la mer »  (1992)

Basé sur un Ite Missa est grégorien. Création autour d’avril 1992.

Enregistré par mon frère Claude Girard, organiste à l’orgue St-Patrice de Rivière-du-Loup.

 Réf. : album « Entre vents et marées ».                                                                           [144 mesures / DURÉE : 5’13]

 

                                                                                                                                                    

LIBERA  ME  -   pour GRAND ORGUE   - extrait du REQUIEM de Gabriel FAURÉ   (2010)

Version de mars 2007; première exécution à l’église Ste-Thérèse d’Arvida dans le cadre d’un  récital Fauré avec les élèves de chant de la soprano Claire Pascot.  Révision en juillet 2010

                                                                                                                                                 [136 mesures / DURÉE : 3’45]

 

 

 

CADENCES DE CONCERTOS D’ORGUE DE G.F. HAENDEL – cadences de trois concertos  (1981)

Réf. Enregistrement avec l’Ensemble Karl Philipp dirigé par Jean-François Rivest.

Enregistrés à l’église St-Roch-des-Aulnaies à l’automne 198? par Radio-Canada, réalisation de Jacques Boucher. Diffusé par Radio-Canada, ces enregistrement furent endisqués par Alpec (une société musicale de Québec qui favorisait particulièrement la diffusion de la musique religieuse par des éditions et des enregistrements). Par la suite, la maison Analekta réédita ces enregistrements en format CD. Il y a eu jusqu’à présent deux éditions par la maison Analekta.

 

Concerto op. 4 no. 2  Sib Allegro (cadence R. Girard)  -

a) à la fin du 1er mouv.  (DURÉE : 17 secondes)        b) Adagio (DURÉE : 56 secondes)

 

Concerto op. 7 no. 5  SOL mineur  Allegro ma non tanto e staccato  (cadence R. Girard)

a) après le 1er mouv – adagio (DURÉE : 17 secondes)    b) Adagio avant le Menuet (DURÉE : 20 secondes)

 

Concerto op. 4 no. 4  FA majeur   Allegro (cadence R. Girard

a) vers la fin du 1er mouv (DURÉE : 15 secondes) ; avant le dernier mouvement, Adagio (DURÉE : 01’14)

 

 

 

FANTAISIE pour horloge mécanique,  Adagio-Allegro-Adagio  KV 594   W.A. MOZART   (1790)                                             

* version aménagée par R.P. Girard selon différentes sources, 23 mai 2006  -

Réf. : l’album MOZART… permettez-nous /… if you please  CRPG2007CD2.     

 *en vente chez SILLONS le disquaire, 1149 rue Cartier à Québec.                                      [155 mesures / DURÉE : 9’25]

 

 

 

LE SAND-DIEGO  pour orgue solo (1999)

*Pour la célébration du mariage de ma fille Sandrine et de Diego  à Québec– janvier 1999

Création à l’église St-Dominique                                                                                 [44 mesures / DURÉE : 3’10]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RÉPERTOIRE POUR UN ORGUE À DEUX ORGANISTES

   Arrangé, adapté pour orgue à quatre mains d’après les scores originaux

par Robert Patrick Girard

 

MOZART, W.A. (1756-1791)  Œuvres variées                

 

 QUARTETT für Flöte  en DO majeur, KV 285b  (1778)  -  Andantino  (2006)

 *Version pour deux organistes – août 2006 – création au 8e Festival d’automne ORGUE et COULEURS,

  28 septembre 2006 à l’église Très-Saint-Rédempteur à Montréal.                             [167 mesures / DURÉE : 8’09]

  Réf.  album  MOZART… permettez-nous /… if you please   avec les frères Claude et Robert Patrick GIRARD

  Organistes – enregistré  à l’église Ste-Geneviève (Ste-Foy) à QUÉBEC  en 2007 –

  (En vente chez Sillons le disquaire, 1149 rue Cartier – QUÉBEC)

 

  SYMPHONIE no. 40  KV 550, 1er mouvAllegro molto – 1788    (2006) 

  * version pour un orgue à deux organistes – 2006                                                                 

  [Réf. Album :  MOZART… permettez-nous /… if you please avec les frères Claude et Robert Patrick Girard,

   L’enregistrement a été fait à l’église Ste-Geneviève (Ste-Foy) à QUÉBEC en 2007.

  (En vente chez Sillons le disquaire, 1149 rue Cartier – QUÉBEC)                                     [299 mesures / DURÉE : 9’00]

   Note : un premier essai de l’OUVERTURE de cet opéra avait été réalisé avec Martin Gravel organiste

   (l’un de mes élèves d’orgue au Conservatoire de musique de Chicoutimi) lors de l’inauguration de l’orgue

   restauré de l’Ancienne-Lorette à l’automne 2003. Martin est l’organiste titulaire. Nous avions eu un vif

   succès devant près de 1000 personnes.

 

  AVE VERUM  KV 618   pour pédalier seul à deux organistes  (à quatre pieds)

  * version pour pédalier seul – octobre 2006 – création en nov. 2007 à l’église Ste-Geneviève (Ste-Foy,

  Québec) et à  l’église St-Patrice de Rivière-du-Loup (la famille Girard occupe la tribune de l’église St-Patrice

  depuis 1927).                                                                                                              [46 mesures / DURÉE : 3’10]

 

 SONATE en LA MAJEUR  KV 331 – Rondo all turca  pour un orgue à deux organistes    (2007)

 *version  octobre 2007 – création à l’église Ste-Geneviève (Ste-Foy, Québec) et à Rivière-du-Loup

  à l’église St-Patrice -  nov. 2007   -  Réf. :  album  MOZART… permettez-nous /… if you please  en 2007

   avec Claude et Robert GIRARD organistes - En vente chez Sillons le disquaire, 1149 rue Cartier – QUÉBEC             

                                                                                                                                    [225 mesures / DURÉE : 4’02]

  LAUDATE DOMINUM   KV 339   pour un orgue à deux organistes

  - Extrait des Vêpres d’un confesseur

   * version 2006, assez simple, près de l’original                                                       [60 mesures / DURÉE : 3’20]

 

   DER ZAUBERER   KV 468 (?)  472      adapté pour un orgue à deux organistes

  - Source : Chant avec piano, écrit vers 1785 -   * Version écrite vers 2006      [17 mesures / DURÉE : 1’40]

   Réf. : album MOZART… permettez-nous / … if you please

 

  DIE ZUFRIEDENHEIT  KV 473    adapté pour un orgue à deux organistes

  - Source : Chant avec piano, écrit vers 1785 – Version écrite vers 2006                  [30 mesures / DURÉE : 2’37]                                                                  

   Réf. : album MOZART… permettez-nous / … if you please

     

 

EINE KLEINE NACHTMUSIK – PETITE MUSIQUE DE NUIT  KV 525  (2007-2008)

  Pour un orgue à deux organistes  - * Versions 2007-2008  

1-      SERENADE – Allegro [137 mesures / DURÉE : 5’52 sans reprise] ;

2-      II- ROMANCE [80 mesures / DURÉE : 3’55];

3-       MENUETTO [40 mesures / DURÉE : 3’50] ; IV- RONDO [166 mesures / DURÉE : 3’40 avec qq. reprises]

  Note : exécutée à de nombreux récitals                                                       [Total : 423 mesures / DURÉE : 18’00]

 

 

 

JOHANN SEBASTIAN BACH  -  Œuvres variées  

 

BADINERIE Suite en Si mineur BWV 1067  pour un orgue à deux organistes (2007)

*dernière version 14 novembre 2007                                                                             [42 mesures / DURÉE : 2’30]

 

CONTRAPUNCTUS 5 – ART DE LA FUGUE  pour un orgue à deux organistes (2010)

*version 2010 – Première exécution à l’occasion du récital de Lachine, 28 novembre 2010 (Montréal)

                                                                                                                                                      [90 mesures / DURÉE : 3’10]

 

CONCERTO BRANDEBOURGEOIS no. 3  pour un orgue à deux organistes (2010)

1er mouv.[136 mesures] - IIe mouv (bref) – IIIe mouv.[48 mesures] * Version du 24 septembre 2010;

Création : dans le cadre des récitals  Les Saints-anges en musique à l’église de Lachine (Montréal) le

28 novembre 2010.                                                                                           [Total 186 mesures / DURÉE : 11’00]

 

 

________________________________________________________

OPÉRA    OPÉRA    OPÉRA    OPÉRA    OPÉRA  -  OPÉRA

OPÉRA  - OPÉRA  -  OPÉRA  -  OPÉRA     OPÉRA    OPÉRA

 

pour un orgue à deux organistes

 

 

 

W.A. MOZART  (OPÉRA)  

pour un orgue à deux organistes

 

 

Deux extraits de l’opéra : LE NOZZE DI FIGARO /  LES NOCES DE FIGARO, KV 492 (1786) 

   
1- Aria :  Non piu, andraï, farfallone amoroso  -   Act 1, Scène VIII -  Figaro (2008)

« Tu n'iras plus, petit papillon amoureux, tournicoter partout, nuit et jour »

*version pour un orgue à deux organistes 30 sept. 2008

Réf. Nouvel album (2013) à venir : L’OPÉRA AUX GRANDES ORGUES avec les frères Claude et Robert

Patrick GIRARD organistes.                                                                                                      [115 mesures / DURÉE : 4’16]



  2. Aria :  Voi che sapete che cosa è  amor  -  Act II, scène 11 – Cherubino  (2008)

 « Vous Mesdames qui savez de quoi est fait l'amour, Voyez s'il est dans mon cœur? »

* version pour un orgue à deux organistes 2 juin 2008                                                                              

Réf. Nouvel album (2013) à venir : L’OPÉRA AUX GRANDES ORGUES avec les frères Claude et Robert

Patrick GIRARD organistes.                                                                                                        [72 mesures / DURÉE : 2’50]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

W.A. MOZART  (OPÉRA – suite)

pour un orgue à deux organistes

 


Extraits de l’opéra :
DIE ZAUBERFLÖTE – LA FLÛTE ENCHANTÉE   KV 620 (1791)   

 

OUVERTURE de l’opéra –  pour un orgue à deux organistes   (2003/2006)

 première version 19 sept 2006 -                                                                                

[Réf. Album :  MOZART… permettez-nous /… if you please]

 Note : un premier essai de l’OUVERTURE de cet opéra avait été réalisé avec Martin Gravel organiste

 (l’un de mes élèves d’orgue au Conservatoire de musique de Chicoutimi) lors de l’inauguration de l’orgue

 restauré de l’Ancienne-Lorette à l’automne 2003. Martin est l’organiste titulaire. Nous avions eu un vif

 succès devant près de 1000 personnes.

                                                                                                                                      [226 mesures / DURÉE : 7’44]

 

OUVERTURE -     autre version pour un orgue à deux organistes  (2011)

*Édition mai 2011 – rév. octobre 2011  note : pour tempo plus rapide             

Réf. Nouvel album (2013) à venir : L’OPÉRA AUX GRANDES ORGUES

                                                                                                                                                   [226 mesures / DURÉE : 6’53]

 

 

AIR de LA REINE DE LA NUIT   - pour un grand orgue (3 claviers) et deux organistes  (2010)

Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen / Une colère terrible consume mon cœur

Édition : mars 2010 / création lors du Festival d’Opéra de Québec 2011 -                   

Note : n’a pas été sélectionné pour le nouvel album L’OPÉRA AUX GRANDES ORGUES.

                                                                                                                                                    [99 mesures / DURÉE : 3’05]  


Aria no. 2 :     Der Vogelfänger bin ich ja, Stets lustig heissa” hopsassa!  -   Papageno  (2011)

Je suis l'oiseleur, me voilà, toujours joyeux, hola, hoplala!  

* version pour un orgue à deux organistes – mai 2011 – Création lors du Festival d’Opéra de Québec 2011

Réf. : Nouvel album (2013) à venir : L’OPÉRA AUX GRANDES ORGUES                    

                                                                                                                           [50 mesures / DURÉE : 1’55]           

            
Aria no. 20 :   Ein Mädchen oder Weibchen oder weibchen wünscht Papagano sich!” -  Papageno  (2011)   

Une petite femme, une petite femme, voilà le vœu de Papageno   

* version pour un orgue et célesta 14 mai 2011 avec Variantes I , II, III        

Création lors du Festival d’Opéra de Québec juillet 2011.                             

Réf. : Nouvel album (2013) à venir : L’OPÉRA AUX GRANDES ORGUES

                                                                                                      [51 mesures chaque variante / DURÉE : 4’10]

 

 7. Aria no. 17 :   Ach, ich fühl’s, es ist verschwunden, ewig hin her Liebe Glück  -  Pamina  (2011)

 Hélas, je sens perdu, à jamais évanoui le bonheur de l'amour  

*Version pour un orgue à deux organistes, mai 2011 /                                                                                                  Création lors du premier Festival d’Opéra de Québec, juillet 2011                   

Réf:  Nouvel album (2013) à venir : L’OPÉRA AUX GRANDES ORGUES

                                                                                                                            [41 mesures / DURÉE : 3’23]

 

 

 

                                                                                               

 

BIZET- GIRARD

FANTAISIE SUR DES AIRS DE L’OPÉRA CARMEN (2011)

pour un GRAND ORGUE à deux organistes

 

  
* D’après l’opéra CARMEN (1875) de Georges Bizet (1838-1875)

Note : transcription, adaptation  pour orgue à deux organistes, basées en grande partie sur le score d’orchestre – adaptation libre parfois – Idées maîtresses : la fête, l’amour et la mort – travail intense a été réalisé entre décembre et la fin juin 2011 environ.  La FANTAISIE SUR DES AIRS DE L’OPÉRA CARMEN  pour GRAND ORGUE, laquelle exige idéalement  un instrument de 3 à 4 claviers, compte plus de 800 mesures.

 

Réf. : Nouvel album (2013) à venir : L’OPÉRA AUX GRANDES ORGUES  avec les organistes Claude et Robert Patrick GIRARD.

 

L’ordre des morceaux de cette Fantaisie sur des airs de l’Opéra CARMEN

 

1- OUVERTURE – Air du Toréador      (2011)                                                          [104 mesures / DURÉE : 2’29]

 

2- SONNERIES DE LA GARDE ET CHŒUR DES GAMINS  (2011)

     Notes : recherche d’atmosphère avec les sonneries de clairons / effets de contrastes et d’échos /

    passages d’une vive intensité (virtuosité).       

                                                                                                                                                    [132 mesures / DURÉE : 2’47] 

 

3- LEIMOTIV rappelant la mort… (1ère fois)  -  La présence de la mort dans l’opéra Carmen est

    omniprésente -  l’idée musicale, associée à l’image de la mort, est illustrée notamment par

    l’usage d’anches bien colorées.  

                                                                                                                            [6 mesures  / DURÉE :00’30]  

4- HABANERA -  L’amour est un oiseau rebelle   (2011)

     L’un des airs les plus célèbres de  l’opéra CARMEN.  Mise en situation pour Habanera : Carmen est avec les

     cigarettières, des jeunes hommes (ou soldats ?) et des travailleurs.

    L’amour est un oiseau rebelle / Que nul ne peut apprivoiser, et c’est bien en vain qu’on l’appelle

    Notes: version avec castagnettes ajoutées pour l’album L’Opéra aux Grandes Orgues.                 

                                                                                                                             [54 mesures / DURÉE : 1’43]

5- LEITMOTIV rappelant la mort (second rappel)   (2011)                                                                               

    Notes : toujours en employant des jeux d’anches un peu plus intenses    

    que le premier leitmotiv.                                                                                                    [9 mesures / DURÉE : 00’31]

 

6- Ma mère, je la vois, je revois mon village…   -  Duo entre Don José et  Michaela (Acte 1 no.7)  (2011)

     « Ma mère, je la vois, oui je revois mon village! Ô souvenirs d’autre fois doux souvenirs du

     pays! … Ô souvenirs chéris / Vous remplissez mon cœur de force et de courage… »

     Note : aria chantant, mouvant, typiquement romantique avec effets rythmiques binaires contre ternaires.

                                                                                                                                        [25 mesures / DURÉE : 2’24]

 

7-  SÉGUEDILLE    -    Carmen & Don José – Acte 1, no. 10    (2008-2011)

     Près des remparts de Séville  chez mon ami Lillas Pastia / J’irai danser la Séguedille et boire

     du Manzanilla / Oui, mais toute seule on s’ennuie  et les vrais plaisirs sont à deux; donc, pour

     me  tenir compagnie, j’emmènerai mon amoureux!...

 

      *Version 2011,  basée en bonne partie sur la version  SEQUEDILLE de juin 2008. Traitement assez libre,

      parfois très fantaisiste, avec notes ajoutées et modulations parfois hors texte.      [178 mesures / DURÉE : 3’30]

 

 

 

8-    Mélange de trois airs célèbres du IIe et IIIe actes,  aménagés librement.  (2011)

       (A) AIR DES CARTES    -   En vain pour éviter les réponses amères -  Acte III, no. 20  - Carmen    

       En vain pour éviter les réponses amères, en vain tu mêleras / Cela ne sert à rien,  les cartes sont

       sincères… Amorce du célèbre air de l’acte III                                                                    [12 mesures]

 

       (B) Air du Toréador -  Votre toast, je peux vous le rendre… -  Acte II, no. 14  -  Escamillo

       Votre toast, je peux vous le rendre, Señors,  car avec les soldats / Oui, les Toréros

        peuvent s’entendre; / Pour plaisirs, ils ont les combats!                                                    [8 mesures]

 

        (A) Air des cartes (reprise)  / En vain pour éviter les réponses amères,  Acte  III   -   Carmen 

        En vain pour éviter les réponses amères, en vain tu mêleras / Cela ne sert à rien,  les cartes sont

        sincères et ne mentiront pas! / Dans le livre d’en haut si ta page est  heureuse / Mêle et coupe

        sans peur; la carte sous tes doigts se tournera joyeuse, t’annonçant  le bonheur! Mais si tu dois

        mourir, si le mot redoutable est écrit par le sort, recommence vingt fois, la carte impitoyable

        répétera : la mort !  Note : version un peu plus développée                                                    [34 mesures]

       (B)   Air du Toréador  (reprise)   Apostrophes, cris et tapage    Acte II – Escamillo

        Apostrophes, cris et tapage poussés jusqu’à la fureur! / Car c’est la fête du courage!

        C’est la fête des gens de cœur!  Allons en garde…

        *version brève mais brillamment exposée – elle s’enchaîne avec le célèbre air du Toréador     [12 mesures]

 

                                                                                                                            [DURÉE totale des airs A + B :  3’19]

     

(C)  Air du Toréador et chœur : En garde Toréador!   Acte II, no. 14

En garde Toréador! Et songe bien, oui, songe en combattant qu’un œil noir te regarde et

que l’amour t’attend… »

* version relativement brève, sans répétition du célèbre air traité avec fantaisie            

                                                                                                                                          [28 mesures /DURÉE :1’07]

 

        

 9-    La fleur que tu m’avais jetée dans ma prison m’était restée…/  Act II, no. 17   -    Don José  (2011)

        La fleur que tu m’avais jetée, dans ma prison m’était restée, flétrie et sèche, cette fleur gardait 

        toujours sa douce odeur; et pendant des heures entières / Sur mes yeux, fermant mes paupières

        de cette odeur je m’enivrais / Et dans la nuit je te voyais! Je prenais à te maudire, à te détester,

        à me dire : pourquoi faut-il que le destin l’ait  mise là sur mon chemin! …

                                                                                                                                                     [24 mesures / DURÉE : 1’38]                           

 

10-   Leitmotiv rappelant la mort toujours présente  -  troisième et dernier rappel  (2011)

        *version assez libre, usant fortement des anches puissantes et profondes de l’orgue  

                                                                                                                             [5 mesures / DURÉE : 00’34]

 

11-   Finale - Le chant de Bohème - Acte II, no. 12  - Carmen, Frasquita, Mercedes   (2011)

        Au café de Lillas Pastia’s, Carmen, Frasquita et Mercedes sont assises avec les officiers. Les danseuses gitanes

        dansent accompagnées des musiciens gitans à la guitare et au tambourin.

        Les tringles des sistres tintaient avec un éclat métallique / Et sur cet étrange musique, les

        Zingarellas se levaient.  / Tambours de Basque allaient leur train,et les guitares forcenées

        grinçaient sous des mains obstinés, même chanson, même refrain!  /  tra la  la la… »

        *version brillante, enjouée, traitée librement avec beaucoup de fantaisie -                   

                                                                                                                                                    [185 mesures / DURÉE : 4’51]

 

 

 

ARRANGEMENTS SPÉCIAUX POUR CÉLESTA

 

 

Œuvres qui ont été enregistrées dans l’album CÉLESTA MAGIQUE / MAGIC CELESTA (2007)

 

- Away in a manger… et le nostalgique passe-pied (1999)  Martin Luther – Girard [38 mesures / DURÉE :2’29]

- Bel astre que j’adore (noël traditionnel)   (2004 / 2007)                                                [27 mesures / DURÉE : 2’09]

- Dors ma colombe (noël trad.)                                                                                                     [DURÉE : 1’30]

- La ronde des Mages  (R.P. Girard 2001- janvier 2002)                                            [38 mesures / DURÉE : 1’22]

- O little Town of Bethlehem  (L.H. Redner – 1868 / R.P. Girard 1999)                   [35 mesures / DURÉE : 1’30]

- Sainte Nuit / Silent Night   Frank Grüber (1818) / R.P. Girard                                                  [DURÉE : 1’56]

- Une colombe  Paul Baillargeon – 1984 / R.P. Girard (2007)                                       [24 mesures / durée 2’08]

- What Child is This? connu sous le nom de Greensleeves (trad.)   (2003)             [37 mesures / DURÉE :  2’30]

  Note : deux versions dans des tonalités différentes

 

AUTRES ARRANGEMENTS POUR CÉLESTA

- Le sommeil de l’enfant Jésus ou Entre le boeuf et l’âne  (déc. 2007)                        [35 mesures / DURÉE : 01’50]

- Isabeau s’y promène alternant avec  La Marche des Rois Mages (9 janvier 2011) [54 mesures / DURÉE : 02’28]

- Une colombe – version 2013                                                                                  [43 mesures / DURÉE : 03’05]

 

Robert Patrick Girard – QUÉBEC

12 février 2013

 

Les albums (*) sont en vente chez :   Sillons le disquaire, 1149 rue Cartier – QUÉBEC)

Tél. 418 524 8352 /  info@sillons.com

 

Les principaux albums 

HANDEL – Intégrales des concertos pour orgue, VOL. IV (4 concertos)

À l’orgue historique N. Dery (1874) à St-Roch-des-Aulnaies, P.Qc avec l’ENSEMBLE CARL PHILIPP, J-François Rivest dir. (Éd. Analekta) / […] Girard…is in fine form (…) he performs with vigour and grace…] [Robert Everett-Green, Globe Mail  95.12.09]

 

UNE VIEILLE ANNÉE S’EN EST ALLÉE  / AND OLD YEAR IS PAST (avec la participation du ténor Richard Duguay)

Église de la Purification à Repentigny / BACH, VIVALDI-BACH, BOËLY (Éd. Rem)

 

*ORGUÉMENT VÔTRE… HIGHLIGHTS

(Sélection d’œuvres aimées du grand public – Cathédrale de Chicoutimi)

 

*MOZART… permettez-nous/…if you please  -  pour un orgue à deux organistes (Claude et Robert Patrick Girard)

Consacré entièrement à Mozart – … l’orgue de Ste-Geneviève est très agréable à écouter

 

*CELESTA MAGIQUE/ MAGIC CELESTA   … tout à fait céleste, un soir de fête!

 

*VICTOIRE…sur le temps  à l’orgue du Musée de l’Amérique française à Québec

L’instrument est unique : du charme, de la vigueur, de la couleur. En collaboration avec l’Ensemble Nouvelle-France, Louise Courville dir. et Musée de la Civilisation.

 

À venir : L’OPÉRA ET LES GRANDES ORGUES  - pour un orgue à deux organistes (Claude et Robert Patrick Girard)

À l’orgue de l’église N-Dame-de-la-Victoire à Lévis – un bijou, un enregistrement unique, sans précédent – attendez pour… entendre!

*pour en savoir un peu plus, visitez le site www.robertpgirard.com

 

 

 

Robert Patrick GIRARD organiste

892 Philippe-Méthé, QUÉBEC G1X 2P4

Tél.  418 651-6209 ; cell. 418 569 3772

Courriel : info@robertpgirard.com / Site  www.robertpgirard.com